Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

RADIO ARCADIE




Comment utiliser la pensée positive dans notre quotidien?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment utiliser la pensée positive dans notre quotidien?

Message par Sorcière Isil le Sam 1 Avr - 13:22

Comment utiliser la pensée positive dans notre quotidien?



Comment utiliser la pensée positive dans son quotidienLa pensée est une force qui est à la base de la création de notre monde.

Elle nous permet d'imaginer ce que l'on désire et, une fois maitrisée, elle est un outil essentiel pour redonner du goût à notre quotidien.


Voici la recette pour utiliser au mieux cette puissance qu'est notre pensée, au lieu de la laisser flotter sans but toute la journée…





1 - La pensée est puissante à condition d'être concentrée


Quelle puissance représente la pensée, et combien de travaux on peut réaliser grâce à elle ! Mais à une condition : qu’elle soit concentrée. Tant qu'on la laisse errer, se promener, vagabonder, on ne peut rien faire avec elle. La concentration est une activité essentielle de la vie spirituelle et nous devons nous y exercer inlassablement pendant des années.

Des milliers d’exemples dans la vie révèlent l’efficacité de la concentration… Vous est-il déjà arrivé de vous amuser à concentrer les rayons du soleil avec une loupe pour enflammer un morceau de papier ou des brindilles?

Transposez maintenant ce phénomène dans le plan psychique et vous comprendrez qu’une fois concentrée sur un point, sur des notions élevées spirituellement et maintenue suffisamment longtemps, la pensée peut « enflammer » des matériaux en vous, qui amèneront la chaleur et la lumière.



2 - La pensée doit s'imposer à la sensation lors des moments de tristesse

Ressentir est une chose, et penser en est une autre, mais trop souvent la sensation déteint sur la pensée.

Lorsqu'on est épuisé par exemple, cette sensation déclenche en nous des pensées et des sentiments de découragement, de tristesse, de désespoir. C'est là que la pensée doit agir sur la sensation : Même si elle ne peut pas la vaincre, elle doit être là comme une lumière, comme un phare au loin pour nous guider vers un état différent. Votre pensée vous dit que vous pouvez vous redresser… alors, malgré votre lassitude et votre épuisement, c’est elle que vous devez croire et non vos sensations.

En une seconde, par la pensée vous pouvez vous transporter, voir les plus belles choses, puiser dans vos meilleurs souvenirs, injecter de la sagesse dans votre situation, et peu à peu et en restant lié à ces pensées positives, votre état émotionnel changera.



3 - La pensée doit toujours intervenir en premier

Quelque soit votre activité, tâchez de mettre la pensée à la première place avant le désir, les sentiments ou les émotions.

Car si vous mettez ces derniers avant la pensée, vous allez vous laisser aller à vos impulsions, à vos préférences, sans raisonner ni réfléchir.

Cela ne veut pas dire qu’il faut supprimer le sentiment ou le désir, mais de mettre la pensée à la première place, afin de trouver toujours la bonne orientation, les bonnes solutions, le bon comportement.



4 - La pensée permet de prendre de la distance

Au moment où vous souffrez, pensez qu'un jour vous considérerez cette expérience comme une richesse, et cette pensée vous sera doublement utile. D'abord parce qu'elle correspond à la réalité (cette expérience douloureuse sur le moment finira par vous être bénéfique) et puis il est toujours préférable d'avoir cette vérité présente à l'esprit afin de percevoir les difficultés d'un point de vue positif.

Ensuite, au moment où vous formulez cette pensée, elle vous aide à vous détacher de ce que vous êtes en train d'endurer; car vous prenez une distance, vous vous élevez au-dessus, et donc déjà vous supportez mieux cette épreuve.

C'est cela aussi le pouvoir de la pensée: elle nous aide à prendre des distances par rapport au mal que nous sommes en train de subir.



5 - La pensée renforce le traitement physique des maladies


Il paraît raisonnable de soigner les maladies physiques par des moyens physiques. Mais cela ne suffit pas. Dans la mesure où les maladies ont le plus souvent pour causes lointaines certaines erreurs qu'on a commises dans le plan des pensées et des sentiments, tant que ce n'est pas là qu'on apporte des améliorations, on ne peut pas être définitivement guéri.

Alors, la solution, c'est qu'en même temps qu'on utilise toutes les ressources de la médecine, on s'applique à redresser en nous-mêmes le côté affectif, mental, et qu'on soit vigilant lorsque des pensées négatives apparaissent, afin de faire disparaître les causes du mal.

Qu'on prenne des médicaments, qu'on suive des traitements, c'est bien, mais qu'on accompagne ces traitements d'un travail psychique car, à la longue, les pensées et les sentiments finissent par toucher la matière et participent à sa transformation.

Voilà la vraie médecine! Prenez des médicaments s'il le faut, mais ajoutez-y la force de votre pensée, la force de votre amour, et ils seront bien plus efficaces.



6 - La pensée et les sentiments déclenchent des courants de forces bénéfiques ou maléfiques

Les pensées, les sentiments et les désirs des humains se déversent dans le monde invisible où ils déclenchent des courants bénéfiques ou maléfiques. Mais comme très peu de personnes sont instruites de cette réalité, il y a donc sur la terre environ sept milliards d'individus qui, chaque jour, sans arrêt, sont en train de provoquer inconsciemment des forces destructrices.

Si on essaie de les éclairer, ils ouvrent des yeux étonnés en se demandant ce qu'on leur raconte: les pensées et les sentiments ne se voient pas, ne se touchent pas, quelle influence peuvent-ils avoir sur les événements?… Eh bien, justement, ils en ont une. La vie intérieure, la vie de la pensée est essentielle pour la construction de notre avenir et celui de l'humanité.

C'est pourquoi la première chose que l'on apprend dans une École initiatique, c'est à surveiller ses pensées, ses sentiments, ses désirs: quel est leur but, leur direction, pour pouvoir se lier uniquement aux forces bénéfiques de la nature et travailler ainsi à sa propre évolution et à celle du monde entier.



Pour prendre un exemple concret, lorsqu'on pose le pied sur la première marche d'un escalier mécanique, il se met à fonctionner et nous amène à l’étage supérieur ou inférieur… Que s’est-il passé? Le faisceau lumineux coupé en posant le pied a déclenché des appareils qui ont mis en marche cet énorme escalier qui pèse des tonnes. Un processus analogue se produit dans notre vie intérieure. Chacune de nos pensées, chacun de nos sentiments coupe un rayon quelque part et des appareils se mettent en marche.

Souvent, au lieu de nous amener vers les étages supérieurs de notre conscience, les escaliers nous entraînent dans des souterrains où on est privé d’air, de lumière, de chaleur, d’espace.

Nous pensons être libre d’avoir n’importe quels pensées ou sentiments, mais sachons que chacun d’eux produit un déclenchement dont les effets nous projetteront vers le haut ou vers le bas. Alors, soyons vigilant…


7 - Les conséquences sur le long terme des pensées et des sentiments

On ne pense pas que les troubles dont on se rend coupable auront des conséquences bien au-delà des actes que nos mauvais instincts nous inspirent. Une guerre, par exemple, est déjà par elle-même quelque chose de terrible, mais ses conséquences ne se limitent pas aux ruines ou au nombre de cadavres laissés sur le sol. Les pensées et les sentiments de haine qui ont conduit à ces massacres continuent à alimenter dans l’espace des courants destructeurs. Ces courants empoisonnent l’atmosphère psychique et attisent d’autres foyers de guerre.

Certaines pensées meurent assez vite, alors que d'autres subsistent très longtemps, cela dépend toujours de la puissance psychique de celui qui les a formées. Ainsi, il en est même qui peuvent se maintenir pendant des siècles. Ces entités sont de toutes sortes, bénéfiques ou maléfiques.



Tâchons alors de prendre conscience que nos pensées, nos sentiments, nos actes ne produisent pas uniquement des conséquences à un moment donné, dans un lieu donné. Dans le monde invisible ils provoquent des forces, bénéfiques ou maléfiques, et on ne sait pas jusqu’où et jusqu’à quand ces forces agiront.


Alors, soyons prudent, attentif, efforçons-nous de penser positivement, de rester lié aux énergies supérieures. Celui qui laisse son âme, son intellect, son cœur ouverts à toute pensée négative sera leur victime. Inversement, celui qui sait comment se préparer intérieurement, ne peut attirer que des influences bénéfiques qui viendront l'accompagner pour l'aider dans son travail, l'inspirer et le réjouir sans arrêt.



C'est donc par la pensée que l'on édifie son monde… Ressentez-vous l'impact, l'importance de faire attention à vos pensées?


source:http://simpleetclair.com/pensee-positive

_________________
avatar
Sorcière Isil
Admin
Admin

Messages : 891
Date d'inscription : 22/06/2016
Age : 54
Localisation Rhône-Alpes

http://ladretdumeya.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum